Navigation – Plan du site
Résumés du 26e colloque de la SFDP (Kinshasa, 4-11 Novembre, 2013)
4

Nouveaux triterpènes à activité antiplasmodiale isolés des feuilles de Neoboutonia macrocalyx L., une plante consommée par les chimpanzés du parc national de Kibale (Ouganda)

Jane Namukobe, Bernard T Kiremire, Robert Byamukama, John M Kasenene, Vincent Dumontet, Françoise Guéritte, Sabrina Krief, Isabelle Florent et John D Kabasa

Résumé

Neoboutonia macrocalyx est originaire d’un arbre des forêts montagneuses de basse altitude des régions tropicales de l'Afrique de l'Est. Ses feuilles sont utilisées en médecine traditionnelle dans le traitement du paludisme par les populations localisées sur le pourtour Sud-Ouest du Parc National de Kibale, en Ouganda. Nous avons observé, par ailleurs, que le bois mort du tronc de cette même espèce était consommé de façon très occasionnelle par certains chimpanzés des communautés de Kanyawara et de Sebitoli (Parc National de Kibale). Les chimpanzés utiliseraient-ils également cette plante pour traiter leurs accès palustres ? Nous avons alors récolté les différentes parties de cette espèce dans le Parc National de Kibale. Trois types d’extraits de polarité croissante (avec l’acétate d’éthyle, le méthanol et l’eau) ont été réalisés afin d’évaluer leur activité et de rechercher les molécules responsables des activités observées. Ces extraits ont montré une bonne activité antiplasmodiale, en particulier l’extrait à l’acétate d’éthyle des feuilles. L’investigation phytochimique de cet extrait guidé par l’activité biologique a conduit à l’isolement de 9 cycloartane triterpéniques nouveaux (1-9), un phénanthrène nouveau, le 7-methoxy-2,8 dimethyl-9,10-dihydrophenantherene-3,6 diol (10), ainsi que 3 composés connus, la 22-dé-O-acétyl-26-désoxynéoboutomellerone (11), la mellerine B (12) et le 6-hydroxystigmast-4-èn-3-one (13). La structure chimique des composés a été principalement établie d’après un ensemble de techniques spectroscopiques, donc principalement de la résonnance magnétique nucléaire (RMN). Les composés isolés ont été évalués pour leur activité antiplasmodiale sur la souche chloroquino-résistante de Plasmodium falciparum FcB1 ainsi que pour leur cytotoxicité sur la souche de cellules KB (carcinome de l’épiderme nasopharyngien humain) et sur la souche de cellules MRC5 (fibroblastes embryonnaires humains). Sept des treize composés ont montré une bonne activité antiplasmodiale avec des concentrations inhibitrices à 50% (CI50) inférieures à 5 µg/ml. Cependant, certains d’entres eux montrent en même temps une cytotoxicité significative, ce qui indiquerait que l’activité antiplasmodiale observée serait corrélée à leur activité cytotoxique.

Haut de page

Historique

Présenté le 8/11/2013

Pour citer cet article

Référence électronique

Jane Namukobe, Bernard T Kiremire, Robert Byamukama, John M Kasenene, Vincent Dumontet, Françoise Guéritte, Sabrina Krief, Isabelle Florent et John D Kabasa, « Nouveaux triterpènes à activité antiplasmodiale isolés des feuilles de Neoboutonia macrocalyx L., une plante consommée par les chimpanzés du parc national de Kibale (Ouganda) », Revue de primatologie [En ligne], 5 | 2013, document 4, mis en ligne le 31 janvier 2014, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://primatologie.revues.org/1295 ; DOI : 10.4000/primatologie.1295

Haut de page

Auteurs

Jane Namukobe

Département de Chimie, Université de Makerere, P.O. Box 7062, Kampala, Ouganda

Bernard T Kiremire

Département de Chimie, Université de Makerere, P.O. Box 7062, Kampala, Ouganda

Articles du même auteur

Robert Byamukama

Département de Chimie, Université de Makerere, P.O. Box 7062, Kampala, Ouganda

John M Kasenene

Mountains of the Moon University, Fort Portal, Ouganda

Vincent Dumontet

Institut de Chimie des Substances Naturelles, CNRS - Avenue de la Terrasse, 91198 Gif-sur-Yvette, France
Auteur pour la correspondance :
vincent.dumontet@cnrs.fr

Françoise Guéritte

Institut de Chimie des Substances Naturelles, CNRS - Avenue de la Terrasse, 91198 Gif-sur-Yvette, France

Sabrina Krief

Eco-Anthropologie et Ethnobiologie, UMR 7206, MNHN 43 rue Buffon 75005 Paris, France et Projet pour la Conservation des Grands Singes, Sebitoli Chimpanzee Project, Sebitoli UWA station, Fort Portal, Ouganda

Articles du même auteur

Isabelle Florent

Molécules de Communication et Adaptation des Micro-Organismes, FRE 3206 CNRS/MNHN, Muséum National d’Histoire Naturelle, 57 rue Cuvier, 75005 Paris, France

John D Kabasa

Faculté de Médecine Vétérinaire, P.O. Box 7062, Kampala, Ouganda

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Revues.org