Navigation – Plan du site
Résumés du 27e colloque de la SFDP (Poitiers, 4-7 Novembre, 2014)
3

Projet P-WAC

Amandine Renaud

Résumé

Du fait des activités anthropiques découlent des phénomènes écologiques dramatiques dans les forêts tropicales du Bassin du Congo, comme la disparition des grands singes, nos plus proches cousins, ainsi que l'altération de la biodiversité locale. Les populations locales dépendent de cet environnement, et voient également leur quotidien impacté par ces activités humaines. L'objectif de cette recherche est de décrire une approche fémino-centrée de nos plus proches cousins, lors de la mise en place d'un projet de conservation P-WAC. Cette étude, qui s'inscrit dans un travail multidisciplinaire, dont l'anthropologie et la primatologie, permettra de comprendre les interactions entre les grands singes et la communauté locale, dans une perspective féminine, communauté bien souvent négligée. La population sauvage des grands singes est en déclin constant du fait de la pression anthropique. Les grands singes ont vu leur nombre diminuer significativement depuis une trentaine d'années, et ils sont toujours aujourd'hui menacés de disparition du fait du braconnage et de la destruction de leur habitat. Le marché de viande de brousse conduit à une augmentation considérable du nombre de primates orphelins. En effet, les grands singes adultes sont fréquemment trouvés sur les étales du marché de viande, les individus enfants se retrouvant alors orphelins, sont placés dans les sanctuaires. P-WAC est un projet conservationniste qui vise à récupérer ces individus victimes du trafic illégal d'animaux de compagnie, afin de les réhabiliter à leur environnement naturel, et ce, avec le soutien de la population locale, en particulier la communauté féminine.

Haut de page

Historique

Présenté le 5/11/2014

Pour citer cet article

Référence électronique

Amandine Renaud, « Projet P-WAC », Revue de primatologie [En ligne], 6 | 2015, document 3, mis en ligne le 31 mars 2015, consulté le 28 mars 2017. URL : http://primatologie.revues.org/1932 ; DOI : 10.4000/primatologie.1932

Haut de page

Auteur

Amandine Renaud

Fondatrice Association P-WAC (Project for Wildlife and Apes Conservation) et Laboratoire Centre de recherches et d'études anthropologiques (CREA) de la Faculté d'Anthropologie, de Sociologie et de Science Politique, Université Lumière Lyon 2, France
Courriel :
info@p-wac.org

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Revues.org