Skip to navigation – Site map
Résumés du 27e colloque de la SFDP (Poitiers, 4-7 Novembre, 2014)
8

Stratégies de manipulation d'outil chez les humains et les bonobos

Ameline Bardo, Anthony Borel, Helene Meunier, Mathilde Lemaire, Emeline Lempereur, Jean Pascal Guery and Emmanuelle Pouydebat

Abstract

La main humaine est considérée comme unique au travers certaines spécificités fonctionnelles comme l’individualisation des doigts et la capacité de saisir avec puissance un outil entre le pouce et le côté latéral de l'index. Cependant, les primates non-humains présentent de grandes capacités de manipulations. Ainsi, peut-on réellement affirmer que ces caractéristiques fonctionnelles humaines ne sont pas partagées par d'autres primates ? L'étude préliminaire menée ici a pour objectif d'analyser les stratégies de manipulation chez des humains, adultes (N = 10 hommes, âge = 28 ± 5,92 ans) comme enfants (N = 10 garçons, âge = 5,3 ± 0,48) et des bonobos ("Pan paniscus") captifs (N = 6 dont 4 femelles et 2 mâles, âge = 20,33 ± 5,31) au cours d’une même tâche nécessitant la manipulation d'un outil. Cette nouvelle tâche consiste à récupérer une noix placée dans un labyrinthe en bois et ceci à travers un grillage. Les deux espèces disposaient d'un choix varié de branches (divers tailles et diamètres). Trois sessions par individu, une session correspondant à 1 noix récupérée, ont été menées chez les bonobos comme les humains. Différents paramètres ont été quantifiés comme le type de saisie (uni-manuelle versus bi-manuelle), de postures manuelles (e.g. puissance, précision) et la performance (basée sur les nombres de mouvements et d'obstacles touchés). Les résultats montrent des différences inter et intra-spécifiques et un effet de l'âge chez les humains pour certains paramètres. Tout d'abord, les bonobos ont utilisé un seul outil avec une seule main alors que les humains (adultes et enfants) ont employé en majorité des stratégies bi-manuelles (65 %) et les adultes se sont parfois servis de deux outils (30 %). Concernant les saisies uni-manuelles, les bonobos ont utilisé 32 formes de postures manuelles contre 26 pour les humains adultes et 125 pour les enfants. Au cours des saisies bi-manuelles, 4 fois plus de postures ont été quantifiées. Par ailleurs, les enfants ont davantage utilisé des saisies de puissance que les adultes qui ont principalement employé une saisie de précision à 3 doigts (e.g. tenue du stylo) pendant que les bonobos ont présenté des préférences différenciées au niveau individuel. Pour finir, les adultes humains se sont montrés plus performants que les bonobos, eux-mêmes plus performants que les enfants. L'utilisation des deux mains chez les humains pourrait s'expliquer par une saisie plus stable et puissante de l'outil pendant que l'utilisation de deux outils chez les adultes, plus complexe sur le plan de la coordination, pourrait apporter à certains individus une optimisation du trajet de la noix par dissociation des actions de la main droite versus de la main gauche (pousser vs contrôler). La plus grande variabilité des types de saisies chez les enfants pourrait s'expliquer par le manque d'expérience et d'apprentissage dans les stratégies de manipulation. Les bonobos présentent quant à eux des spécificités individuelles pouvant traduire la spécialisation de leurs stratégies de manipulations. L'ensemble des résultats montre qu’il est nécessaire d'approfondir les manipulations d'objets afin de mieux comprendre les spécificités de chaque espèce, et pas seulement humaines, et les causes des convergences parfois partagées. Seule une approche détaillée et comparative (inter et intra-spécifique) nous permettra de discuter sous un nouvel angle l'émergence des éventuelles spécificités humaines.

Top of page

Index terms

Thématique :

anthropologie, éthologie
Top of page

Publication history

Présenté le 5/11/2014

References

Electronic reference

Ameline Bardo, Anthony Borel, Helene Meunier, Mathilde Lemaire, Emeline Lempereur, Jean Pascal Guery and Emmanuelle Pouydebat, « Stratégies de manipulation d'outil chez les humains et les bonobos », Revue de primatologie [Online], 6 | 2015, document 8, Online since 31 March 2015, connection on 22 November 2017. URL : http://primatologie.revues.org/1965 ; DOI : 10.4000/primatologie.1965

Top of page

About the authors

Ameline Bardo

UMR 7179 CNRS-MNHN, Mécanismes adaptatifs, des organismes aux communautés. Département d'Ecologie et de Gestion de la Biodiversité. Pavillon d'anatomie comparée, 55 rue Buffon, case postale 55, 75231 Paris cedex 5, France,
Auteure pour la correspondance :
abardo@mnhn.fr

By this author

Anthony Borel

UMR7194-CNRS, Institut de Paléontologie Humaine, 1 rue René Panhard, 75013 Paris, France,
Courriel :
borel@mnhn.fr

Helene Meunier

Centre de Primatologie de l'Université de Strasbourg, Fort Foch 67207, Niederhausbergen, France et Laboratoire de Neurosciences Cognitives et Adaptatives, UMR 7364, Université de Strasbourg, France,
Courriel :
hmeunier@unistra.fr

By this author

Mathilde Lemaire

UMR 7179 CNRS-MNHN, Mécanismes adaptatifs, des organismes aux communautés. Département d'Ecologie et de Gestion de la Biodiversité. Pavillon d'anatomie comparée, 55 rue Buffon, case postale 55, 75231 Paris cedex 5, France
Courriel :
lemaire.mathilde92@gmail.com

Emeline Lempereur

UMR 7179 CNRS-MNHN, Mécanismes adaptatifs, des organismes aux communautés. Département d'Ecologie et de Gestion de la Biodiversité. Pavillon d'anatomie comparée, 55 rue Buffon, case postale 55, 75231 Paris cedex 5 France
Courriel :
emeline.lempereur@sfr.fr

By this author

Jean Pascal Guery

La Vallée des Singes, Le Gureau, 86700 Romagne, France
Courriel :
jp.guery@la-vallee-des-singes.fr

By this author

Emmanuelle Pouydebat

UMR 7179 CNRS-MNHN, Mécanismes adaptatifs, des organismes aux communautés. Département d'Ecologie et de Gestion de la Biodiversité. Pavillon d'anatomie comparée, 55 rue Buffon, case postale 55, 75231 Paris cedex 5, France
Courriel :
emmanuelle.pouydebat@mnhn.fr

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Revues.org