Skip to navigation – Site map
Résumés du 28e colloque de la SFDP (Strasbourg, 14-16 octobre 2015)
58

Vingt ans de pédagogie au Parc zoologique et botanique de Mulhouse : la place des Primates

Corinne Di Trani‑Zimmermann

Abstract

En vingt ans, le Parc zoologique et botanique de Mulhouse est devenu une référence en matière d’éducation environnementale sur son territoire et au-delà, acteur et partenaire du monde de l’éducation, mais également moteur de l’engagement populaire pour la préservation de l’environnement et promoteur d’un développement plus durable. Dans la grande diversité des activités éducatives du Parc zoologique et botanique de Mulhouse les Primates ont toujours été très présents aussi bien auprès des scolaires et des professionnels de l’éducation que du grand public. La richesse des espèces de Primates présentées au Parc (32 taxa) permet d’aborder un grand nombre de sujets naturalistes et scientifiques avec les publics de tous les âges. Par exemple, les Primates se sont révélés être des modèles extrêmement utiles pour affirmer ou développer la reconnaissance de l’appartenance de l’homme à cet ordre, en particulier dans la petite enfance. L’acceptation de l’altérité et de la diversité des espèces, concepts clés de la zooanthropologie, semble être plus facile à mettre en place chez les très jeunes enfants grâce à la proximité des hommes et des singes. Par contre, les adolescents peuvent être réticents à reconnaître cette proximité : c’est pourquoi l’étude de l’évolution des Primates et des Homininae est depuis longtemps une thématique phare proposée par le Parc aux enseignants et scolaires du secondaire. Basée sur l’observation et la théorie, l’approche pédagogique de l’itinéraire laisse une grande place à la discussion et parfois à la controverse.En vingt ans cette approche a évolué et s’appuie aujourd’hui sur les nouveaux outils de la bio-informatique pour la détermination des séquences génomiques, en particulier des Primates, qui permettent aux élèves d’établir un lien avec le programme en sciences de la vie et de la terre (terminale S). Utilisés pour la compréhension des mécanismes de spéciation, les Primates sont également valorisés et considérés comme moteurs de la protection des milieux naturels. La nécessité de les préserver est abordée spécifiquement lors des projets scolaires ou des visites pour le grand public illustrant les actions mises en place dans les programmes ex et in situ. Le Parc zoologique et botanique a essayé de rendre cette sensibilisation plus concrète en mobilisant les visiteurs autour d’actions engageantes, que ce soit par le biais d’échanges pédagogiques entre élèves ou de partage d’expérience lors des évènements festifs annuels au profit des espèces rares et des milieux naturels.

Top of page

Publication history

Présenté le 16/10/2015

References

Electronic reference

Corinne Di Trani‑Zimmermann, « Vingt ans de pédagogie au Parc zoologique et botanique de Mulhouse : la place des Primates », Revue de primatologie [Online], 6 | 2015, document 58, Online since 20 January 2016, connection on 25 April 2017. URL : http://primatologie.revues.org/2359 ; DOI : 10.4000/primatologie.2359

Top of page

About the author

Corinne Di Trani‑Zimmermann

Parc zoologique et botanique de Mulhouse, 51 rue du jardin zoologique, 68100 Mulhouse, France
Auteure pour la correspondance :
corinne.ditrani-zimmermann@mulhouse-alsace.fr

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Top of page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Revues.org