Navigation – Plan du site
Résumés du 28e colloque de la SFDP (Strasbourg, 14-16 octobre 2015)
67

Études comportementales pour la conservation du singe laineux de Poeppig (Lagothrix l. poeppigii)

Justine Philippon

Résumé

Il existe relativement peu d’information disponible au sujet de l’un des trois plus grands primates du Nouveau Monde, le singe laineux (Lagothrix lagotricha). Pourtant, fortement victime du braconnage, il est aujourd’hui sérieusement menacé d’extinction. En partenariat avec le centre de réhabilitation de l’association Ikamaperu situé en Amazonie péruvienne aux portes de la Réserve Nationale Pacaya-Samiria, ce projet représente l’opportunité unique d’approfondir les connaissances sur le comportement du singe laineux par l’observation comportementale de 47 individus de la sous-espèce Lagothrix l. poeppigii vivant en semi-liberté. Les recherches de terrain seront menées durant 8 mois, de janvier à août 2016. Dans un premier temps, nous nous attacherons à évaluer le succès de réhabilitation des singes. Nous considèrerons 5 types de comportements impliqués dans la survie en milieu naturel : la recherche de nourriture, la locomotion, la réaction aux prédateurs, la socialité et l’imprégnation à l’homme, en réalisant des observations individu-centrées focales et instantanées. Cette étude permettra de préparer les futurs renforcements de population prévus en 2017 par Ikamaperu en sélectionnant les individus les plus aptes au retour à la vie sauvage. Nous tenterons également de mettre à jour les facteurs intrinsèques (âge, sexe, rang social) et extrinsèques (âge de la capture, temps passé en captivité, conditions de captivité) à l’individu, influant sur le temps nécessaire à une totale réhabilitation. Deuxièmement, nous nous emploierons à étudier l’impact des traumatismes physiques et psychologiques subis par les singes lors de leur captivité. Nous examinerons l’impact du handicap physique sur les comportements de locomotion et de recherche de nourriture des individus concernés pour savoir si cela altère les aptitudes indispensables à la survie en milieu naturel. Nous considèrerons également l’influence du handicap sur les interactions sociales, pour appréhender la question de la place des individus handicapés au sein du groupe social chez les singes laineux. Pour cela, nous exploiterons les observations individu-centrées focales et instantanées liées à la première étude. De plus, nous décrirons les potentielles manifestations de désordre psychologique (anxiété, stress, troubles de l’alimentation, du sommeil, du comportement, automutilation, apathie, rejet des congénères, mort prématurée) chez les juvéniles, tout juste sauvés du trafic animal et recueillis, en assurant leur suivi comportemental ad libitum plusieurs heures par jour. Le but sera ici de savoir si le traumatisme lié à la capture et à la séparation subite du groupe natal produit des effets comparables à ceux du choc post-traumatique observés chez l’homme et les chimpanzés. En troisième lieu, nous nous pencherons sur un authentique comportement d’aide inhérent aux grands singes d’Amérique du Sud, appelé le «comportement de relai». Il consiste à réaliser de son corps un pont entre deux arbres pour faciliter le passage des juvéniles lors des déplacements dans la canopée. Pour cela, nous effectuerons des observations ad libitum journalières des groupes en les suivant dans leurs déplacements arboricoles, afin de mieux décrire ce comportement chez le singe laineux, d’en relever le nombre d’occurrences, ainsi que les caractéristiques des individus le réalisant. Cette étude aura pour objectif d’appréhender la question de l’entraide chez le singe laineux et d’alimenter le débat sur la présence d’empathie chez les petits singes, en opposition à celle souvent décrite chez les grands singes. Nous espérons des retombées bénéfiques des résultats de ces trois études à deux niveaux. A l’échelle locale, nous souhaitons apporter une aide certaine à Ikamaperu dans son action de conservation in situ du singe laineux. A l’échelle globale, notre but est d’accroître la connaissance sur le singe laineux, afin de pouvoir sensibiliser davantage le public sur l’état d’urgence de sa situation et de développer les efforts de conservation en sa faveur.

Haut de page

Historique

Présenté le 14/10/2015

Pour citer cet article

Référence électronique

Justine Philippon, « Études comportementales pour la conservation du singe laineux de Poeppig (Lagothrix l. poeppigii) », Revue de primatologie [En ligne], 6 | 2015, document 67, mis en ligne le 20 janvier 2016, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://primatologie.revues.org/2434 ; DOI : 10.4000/primatologie.2434

Haut de page

Auteur

Justine Philippon

51 rue de Paris, 78100 Saint-Germain-en-Laye, France.
Auteure pour la correspondance :
justine.philippon@hotmail.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue de primatologie sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Société francophone de primatologie (SFDP)
  • Revues.org